Archive pour juin, 2013

Un étudiant fabrique sa propre imprimante 3D

Written by: yassine Date of published: . Posted in Imprimante 3D

Il fabrique sa propre imprimante 3D

Sébastien Roy est étudiant en génie électromécanique à L’Université du Québec. Il est féru de technologie. Il était tellement impatient d’acquérir une imprimante 3D, qu’il a décidé d’acheter des pièces détachées et de l’assembler lui même!.

Une imprimante 3D sert à fabriquer des objets en trois dimensions à partir d’un logiciel 3d, de la même manière que l’on imprime un document avec une imprimante classique. «Il existe deux types d’imprimante 3D, celle à extrusion, où l’on retire du matériel comme les tours à métaux. L’autre type est à ajout de matériel, c’est le type d’imprimante que j’ai ici », dit-il.

imprimante 3D

Il fabrique sa propre imprimante 3D

Imprimante 3D en double

Dans un premier temps, il a commandé sa première imprimant 3D en pièces détachées et l’a assemblée. Il en à ensuite acheté une seconde, fonctionnelle qu’il utilise pour compléter celle qu’il a assemblé. «Avec cette imprimante, je peux faire les pièces manquantes. J’ai même imprimé un support pour pouvoir utiliser un autre type de fil de plastique», a-t-il confié. En effet, la matière première est composée de filament plastique qui est acheminé à une buse chauffante qui est fixée à un chariot, comme celui d’une imprimante classique. La grande différence étant que le mouvement du plateau se fait du bas vers le haut, permettant d’appliquer successivement les couches de plastique. «Il y a deux types de plastiques disponibles, le PLA et le ABS. Le PLA, celui que j’utilise, est biodégradable et manufacturé à partir de maïs, il ne produit pas d’émanations toxiques comme l’ABS ».

L’imprimante 3D : un jeu d’enfant?

L’imprimante 3D est aussi simple d’utilisation qu’une imprimante normale. «Il existe des sites internet qui regroupent plusieurs modèles, prêts à être imprimés», confie Sébastien. Sur certains sites, «les gens peuvent déposer leurs modèles pour le partager. Les fichiers sont gratuits à télécharger par les utilisateurs ».

Il est facile de trouver, sur internet, un tas d’objets qui feront la joie des amateurs de série animées, par exemple.

Le coût de fabrication est significativement inférieure au prix d’achat d’une imprimante 3d neuve. En effet, la fabrication est estimée a 800$ contre 2200$ pour imprimante 3d neuve.

Comment choisir son imprimante 3D

Written by: membredelegues Date of published: . Posted in Imprimante 3D

Comment choisir son imprimante 3D

Avant d’acheter une imprimante 3d et donc investir un gros budget, il faut faire les bons choix.  Il serait dommage de se retrouver avec une imprimante 3D qui ne correspond pas à vos besoins professionnels ou particuliers.

 

Le choix d’une imprimante 3D

En fonction de vos besoins, il y a quelques points à prendre en considération pour le choix d’une imprimante 3D :

La qualité d’impression

La qualité d’impression varie en fonction des imprimantes 3d, certaines ont une qualité de 0,001 mm et d’autres de seulement 4mm. Bien-entendu, vous devez choisir la qualité en fonction de vos besoins. Pour un sculpteur, par exemple, une qualité de 0,1 à 0,3 suffit amplement.

La matière utilisée

Là encore, certaines imprimantes 3d proposent de traiter plusieurs matières. Cependant, par expérience, ce genre d’imprimantes ne sont pas fiables et précises, car elles ne sont pas spécialisées dans une matière précise.  Mieux vaut une imprimante 3D qui ne traite qu’une matière à la perfection qu’une imprimante 3d traitant mal plusieurs matières.

Le volume d’impression

Gros volume ne veut pas dire bonne impression.  En effet, n’allez pas vous jeter aveuglement sur une imprimante 3D avec un géant volume. En fonction de vos besoins, choisissez le volume d’impression qui vous sera le plus approprié. Si vous fabriquer des petites figurines, il ne vous servira à rien d’investir plus pour avoir des impressions de gros volumes.

 

Voici les critères à tenir en compte pour le choix d’une imprimante 3D.