Archive pour février, 2013

Imprimante 3D, cellules souches et robotique!

Written by: yassine Date of published: . Posted in Imprimante 3D

 

Un bras robotisé à partir d’une imprimante 3D

 

Aux États-Unis, un jeune américain âgé de 17, a fabriqué avec son imprimante 3D une prothèse de bras ! Le cout de l’opération est de seulement 250$. Nous le savions déjà, l’imprimante 3D est capable de tout, pas étonnant que Barack Obama ait décidé que cette nouvelle révolution industrielle soit « Made in America » comme il l’a très exactement dit lors du récent Google Hangout (La vidéo conférence via l’interface de Google) !

L’utilisation de l’imprimante 3D va dans tous les sens. En terme de manipulation génétique et de recherche biomédicale ont trouvé dans l’actualité des applications telles que la création d’un rein à partir d’ADN avec une compatibilité parfaite ou encore l’impression 3D de cellules souches embryonnaire dans une université écossaise. C’est dire…


imprimante 3D impression 3D

un bras robotisé crée à partir d’une imprimante 3D

Nintendo Glove + Imprimante 3D = …

 

Pour créer ce bras robotisé le jeune Easton LaChappelle à utiliser une Nintendo power Glove et une imprimante 3D. Il n’en est pas à son premier essai car à l’âge de 14 ans il avait déjà conçu un bras robotisé à l’aide de LEGO. L’idée lui est venue lorsqu’il rencontra une participante qui devait changer sa prothèse (dû à la croissance) pour la somme de 80.000$. Il décida alors de créer, avec une imprimante 3D, une prothèse bien plus abordable (250$ !). Ce jeune montre sur sa chaîne youtube un bras qu’il à crée l’an passé avec un de ces amis. Il nous en fait la démonstration en prenant de simple objets tels qu’une cannette ou une balle de tennis

 

Aujourd’hui, plus qu’un jeune lycéen fan de robotique, le jeune Easton a décidé de lancer une campagne sur le très célèbre site de « Crowdfunding », Kickstarter. La levée de fonds lui permettra de développer sa production. L’actualité de demain sera probablement riche en prouesse et fait insolite grâce à la venue de l’imprimante 3D

 

 

 

Un rein imprimé avec l’ imprimante 3D

Written by: membredelegues Date of published: . Posted in Imprimante 3D

On l’avait promis, on l’a eu !  Le premier rein imprimé en laboratoire et implanté sur un être humain

 

Un rein imprimé avec l’ imprimante 3D

Aussi incroyable que ça puisse paraître, Anthony Atala ( chercheur scientifique et directeur de la “wake forest institute for generative medecine”  ) a réussi à imprimer le premier rein avec l’imprimante 3D.

 



 

Une compatibilité parfaite des organes et du rein avec l’ imprimante 3D

Non seulement le rein et d’autres organes ont été imprimés avec l’ impression 3d, mais en plus, ils ont été implémenté sur un patient atteint d’une défaillance de ces 2 organes.  La compatibilité est parfaite puisque les organes ont été imprimé à partir de son adn.

 

L’immortalité enfin possible grace à la technologie et la science ?

La suite de cet article au prochain épisode.

 

 

 

Des médicaments imprimés avec l’ imprimante 3D

Written by: membredelegues Date of published: . Posted in Imprimante 3D

On pensait qu’on avait tout vu avec l’impression 3D, ce n’est en réalité que le commencement.

Des médicaments imprimés avec l’imprimante 3D

médicament imprimante 3D

Selon une conférence réalisée par le journal TED aux Etats-Unis, l’impression 3D s’appliquerait pour les médicaments. En effet, en combinant des molécules, les chercheurs ont réussi à imprimer en 3D (3 dimensions) des médicaments.

 

 

Comment fonctionne l’ impression 3D des médicaments ?

Pour imprimer en 3d des médicaments, c’est comme faire la cuisine : il faut le four, les ingrédients et la recette.  Dans le cas des médicaments, les ingrédients représentent les molécules, votre adn,… La recette, vous la téléchargez sur internet.  En effet, sur internet, vous avez des créations 3D prêts pour l’impression, et vous retrouvez aussi la même chose pour les médicaments.  Enfin, pour le four, une simple imprimante 3D suffit.

 

Vers où nous mène l’impression 3D et les médicaments ?

Plus aucune limite désormais !  En introduisant votre adn dans les cartouches de l’impression 3D, le médicament imprimé correspondra à 100 % à vos besoin.  En effet, un médicament normal n’est jamais parfait car il ne fonctionne pas de la même manière avec tout le monde.  Pourquoi ?  La raison est simple : l’ADN.  L’ADN, qui est personnel à chaque humain, est l’élément qui fait qu’un médicament fonctionne moins chez des personnes que d’autres.  Dans l’impression 3D des médicaments, l’ADN n’est plus un problème, puisque vous mettez le votre.  Ce qui veut dire qu’on pourra imprimer des médicaments sans effets secondaires personnalisés à notre génome humain.

 

Imprimante 3D - Des médicaments imprimés avec l’ imprimante 3D

 

 

 

 

Imprimante 3D et autosuffisance, rechargez sans débourser

Written by: yassine Date of published: . Posted in Imprimante 3D

Rechargez gratuitement votre imprimante 3D !

Pour ceux qui ne le savent pas encore, une imprimante 3D fonctionne sur le même principe qu’une imprimante classique. Il vous faut la recharger avec de l’encre, ici, sous forme de bobine de plastique. Le principe semble différent tout de même, car les petites imprimantes d’entrée de gamme sont utilisées avec ces bobines unicolore ce qui vous réduit à des créations aux couleurs unies.

 

cartouche imprimante 3D

Jusqu’ici, rien de bien ennuyeux. Cependant, à l’instar des imprimantes classiques, l’imprimante 3D risquerait de couter un sacré petit paquets d’argent pour être rechargée vu à quel point celle-ci sera sollicité. Tout le monde voudra imprimer à la maison, même papy, mamie ! Et bien évidement on pourra plus s’empêcher de trouver quelque chose de cool ou d’utile pour chez soi ou pour épater les amis qui viennent dîner à la maison.

Pour pallier ce problème, un ingénieur américain a pensé à une chouette petite machine qui permet de recycler vos bouteilles en plastiques pour les transformer en bobine de plastique que vous réutiliserez plus tard pour votre imprimante 3D ! Cool le recyclage, non ?

 

 

Machine à recycler pour imprimante 3D

Filabot (machine) est un système qui permet d’extraire le plastique. Quasi tout les types de plastique recyclable, tel que les bouteilles de soda, bouteilles de détergent, bouteilles de lait, le shampoing, les emballages, et bien d’autres, peuvent être recyclés par Filabot pour être, ensuite, utilisé sur votre imprimante 3D. Ce qui permettra de recycler une création ratée et de la réutiliser pour un nouvel essai. Le Filabot moud, faire fondre et extrude le filament synthétique.

Sachez que ce procédé est exactement le même que celui utilisé pour les bobine de plastique vendue en ligne. Le but de cette machine est de permettre à l’imprimante 3D d’être autosuffisante.

Que recycler pour l’imprimante 3D

Enfin, voici une liste des pictogramme de plastique qui pourront être recycler via Filabot pour imprimante 3D.